Quelques pages de vers

QUELQUES PAGES DE VERS

Depuis l'enfance, je rimaille. Surtout en alexandrins et en octosyllabes, bien qu'il m'arrive de tâter d'autres formes.
C'est ce que j'ai le moins raturé. De toute façon ce genre de choses sont faites pour être écrites et non lues.

Poèmes en vrac :
Ceux-là ne se rattachent à rien ; composés au jour le jour, ils sont classés par vagues périodes chronologiques :
Les cycles :
À une époque, je rédigeais des cycles construits, certains achevés, d'autres non, certains larmoyants et d'autres burlesques. Leurs titres, je pense, parlent d'eux-mêmes.

Et deux drames en vers :


Retour à l'accueil